La foire aux questions (FAQ)

WePlog doit toujours avoir accès à votre localisation et pas seulement « lorsque l’application est en cours d’utilisation ». Ce dernier veut dire lorsque l’écran est actif. Car lorsque vous mettez votre téléphone mobile en poche, l’écran s’éteint et l’application n’enregistrera plus votre localisation. Donc choisissez l’option « toujours avoir accès à votre localisation ». Bien sûr, nous n’enregistrons pas votre localisation une fois l’application WePlog éteinte.



Dans certaines communes, cela est autorisé. Prière de d’abord vous renseigner auprès de la commune.

Dans le cas où c’est autorisé, vous pouvez envoyer une notification aux services publics de la commune.

 Cliquez sur la bulle ‘dialogue’ au milieu à gauche de l’écran

 Ajoutez un message et faites une photo du sac à l’emplacement où vous l’avez laissé

 Puis envoyez le message. Attendez une confirmation de réception du message.

Les municipalités qui ont souscrit une licence et l'autorisent seront  avisées et organiseront la collecte.

Cela dépend des réglages faits par la municipalité. La municipalité peut faire commuter certaines rues quotidiennement (par exemple les rues très fort fréquentées), d’autres une fois tous les deux mois (pour un petit chemin à peine visité). Chaque rue a besoin d’une approche différente.



Il est important que notre système soit très efficace et nous avons choisi d'utiliser des plans de rues très détaillés où même les plus petits routes sont indiquées. Un chemin ou une route locale devient parfois obsolète et la municipalité doit alors la désigner comme «non ouverte au plogging». La municipalité supprimera également les points dangereux du plan des rues. Ces routes seront marquées en gris.

Le plogging se fait de façon anonyme. Seules les initiales du pseudonyme que vous avez choisi sont visibles pour les autres. Les municipalités qui ont  une licence WePlog peuvent communiquer via votre adresse e-mail, uniquement dans le cadre du plogging.

Ceci est possible sur simple demande. Veuillez nous envoyer un mail à ce sujet.

Alternative numérique pour l
L'opération Eneco Clean Beach Cup ne se déroulera, cette année, pas de la même façon que les éditions précédentes. Comme le veut la tradition, le premier dimanche du printemps aurait dû marquer le retour des bénévoles sur les plages belges afin de les nettoyer, ce qui ne sera pas le cas cette fois, crise sanitaire oblige.

Une alternative numérique sera cependant proposée. L'an dernier, 11,5 tonnes de déchets avaient été récoltées sur les plages. 

A partir du 19 septembre, les bénévoles pourront choisir un emplacement à nettoyer via l'application gratuite "WePlog", et ce entourés de leur propre "bulle", imposée pour endiguer la crise sanitaire liée au coronavirus. Après l'inscription, l'application indique quels coins nécessitent une action. Les participants peuvent également partager des photos et des notes, ainsi que partager l'itinéraire de leur choix via les réseaux sociaux.